Comment être papa…

Je ne sais pas.

Je ne sais vraiment pas.

Ça fait un peu plus de 16 ans que je suis papa, et je ne sais toujours pas comment. Mais, bon… Je fais de mon mieux. Je me souviens d’avoir lu des livres, à l’aube de l’arrivée de mon premier bébé, qui donnaient des conseils aux futurs papas. PFFF!!!

C’était pas inutile comme lecture, mais… disons que c’est important d’avoir la capacité de relativiser tout ça. Y’a vraiment pas UNE façon d’élever efficacement nos enfants. Ce que je retiens après plus de 16 ans de paternité:

Tout est dans l’attitude – être papa, ça bouleverse complètement ta vie. Tu t’entends dire des affaires que tu ne croyais jamais dire (« Oh, le beau caca! »  « Non, assois-toi pas sur sa face! »). Tu manques CONSTAMMENT de sommeil. Et de nourriture. Et de patience… Mais, au travers tout ça, tu as un choix: tu peux voir ça comme la pire affaire qui te soies jamais arrivée, ou la meilleure. Tsé, faire pitié pi se lamenter, c’est UN CHOIX! Avant d’avoir des enfants, j’ai côtoyé une maman qui se plaignait tout le temps: depuis qu’elle avait des enfants, elle n’avait plus de temps pour elle-même, ça coûtait cher, la maison était en mess… Coudon, la chiâleuse, quissé qui t’a forcé à avoir des enfants?!? C’est du trouble BEN SÛR? C’est exigeant! Accaparant! Mais t’es SURPRISE de ça? T’es déçue? Simonac, arrête de te lamenter pi enjoy-les, ces enfants-là!

PERSONNE ne sait comment – y’a pas de manuel d’instructions. Y’a pas de liste de vérification. Y’a pas de mode d’emploi. Être papa, ça s’apprend au fur et à mesure. Et ne laissez pas les autres papa vous faire la leçon. Bien sûr, un ami peut avoir de précieux conseils à vous donner. Écoutez-le, de grâce, ça pourrait vous éviter bien des ennuis. Mais ensuite, filtrez les conseils au travers de votre expérience actuelle. Moi, mes enfants, y’a PERSONNE – autre que leur mère, évidemment – qui ne savait vraiment comment ils évoluaient. PERSONNE ne savait de combien d’heures sommeil ils avaient besoin, ou à quel âge ils devaient commencer à manger des solides. Même pas nous autres! Fallait juste être à l’écoute…

Laisse-toi aimer ça – des fois, on est encore pognés dans les vieilles images de mamans qui aiment leurs enfants et de papas qui… ben… qui « s’occupent des affaires ». Beurk! On est pu en 1950! Oui, les mères ont probablement un lien particulier avec des enfants dont elles ont accouché. Mais, come on, les papas! Y’est temps qu’on se donne la permission de s’attendrir devant notre poupon qui nous fait son premier sourire. Qu’on se laisse être fiers aux larmes la première fois que notre fille réussit à pédaler son vélo seule, ou que notre fils se montre généreux envers sa sœur de son propre gré…

T’es pas juste un papa – devenir papa, ça change tes responsabilités. Ça modifie ton usage du temps, ta disponibilité. Ça scrape ton budget. Mais faut pas que t’oublie que t’as pas juste un papa. T’es un gars. Un amoureux. Un ami. Un employé. Donnes-toi le droit de faire des affaires de pas-papa: aller au cinéma tout seul, aller souper en adulte, brosser, dormir tard la fin de semaine…

Ignore ce que je viens d’écrire – pourquoi t’as besoin que je te dise comment faire? J’suis aussi clueless que toi! Laisse faire mes « conseils » pi fais comme bon te semble avec du cœur pi des bonnes intentions. J’espère que tu vas aimer ça. Parce que… moi, oui! Et je pense que c’est ça la différence entre être un père et un papa.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s